The show must go on

23 juin 2015

Déjà un an ?

Je n'avais rien posté depuis longtemps, mais ces quelques photos valent bien un petit message :-)

Bon anniversaire Alix !

 

DSCN2686juin 2015DSCN2664juin 20151juin 20152juin 20153juin 20154DSCN2678

 

 

 

 

 

Posté par caropoukontli à 10:25 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 octobre 2013

Happy Halloween !

J’ai écrit une nouvelle d’épouvante sur le thème « zombies » et Elenya Editions l’a sélectionnée pour un recueil qui paraîtra le 31 octobre 2013, à Halloween ! Ce collectif réunira une douzaine de textes d’auteurs différents.

En avant-première, voici la couverture.

90796807_p

 

Le recueil sera en vente sur le site d’Elenya, version papier et numérique. Cela dit, j'avais jamais écrit d'horreur avant et je trouve ça extrêmement jubilatoire ! Ma nouvelle s'appelle L'impasse, elle se déroule en Haïti, atmosphère vaudou et Caraïbes garantie...

Posté par caropoukontli à 18:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 août 2013

6 livres qui valent le détour

J'ai réalisé pour ma copine Isa le difficile exercice de vanter les mérites de bouquins dont j'avais dernièrement apprécié la lecture. Ca m'a pris un temps considérable. Du coup, je me suis dit que la liste pourrait (peut-être) intéresser d'autres personnes. Voici les 6 titres qui sortent de ma sélection.

 

Catégorie humour noir

1. Mêlée ouverte au Zoulouland (Tom Sharpe), en hommage au roi de l'humour noir anglais, décédé le mois dernier. C'est une satyre violente et burlesque sur l'apartheid. Un bijou d'humour féroce et politiquement incorrect.

Extrait : "La loi dit qu’il est criminel de tuer des Caffres hors de chez soi. Mais la loi dit aussi qu’il est tout à fait admis et correct de les tuer à l’intérieur" . Or, impossible de convaincre cette vieille Miss Hazelstone, aristocrate anglaise aussi autoritaire qu’excentrique, de déplacer le corps de son cuisinier qui gît, en mille morceaux, sur sa pelouse…
Voir aussi la série des Wilt, ses romans les plus connus, dont le tome 1 s'intitule Comment se sortir d'une poupée gonflable et de beaucoup d'autres ennuis encore.

2. Les comédiens
(Graham Greene) ou l'humour anglais au service du surréalisme haïtien. A la fois peinture ubuesque d'Haïti sous Duvalier, farce anglaise cynique et roman d'amour et d'espionnage. Roman éblouissant qui parvient à tout dire sans verser dans le pathos ou la débauche de sang. Une quête magnifique du sens au milieu du chaos, même quand on ne connait pas Haïti. C'est le meilleur livre que j'ai lu en 2012.


Extrait : « Je me demandais en regardant Martha pourquoi notre vie semi-commune avait eu tant d’importance. Elle me semblait appartenir exclusivement à Port-au-Prince, aux ténèbres et à la terreur du couvre-feu, aux téléphones qui ne fonctionnaient pas, aux Tontons Macoute derrière leurs lunettes noires, à la violence, l’injustice et la torture.
Semblable à certains vins, notre amour ne pouvait ni mûrir ni voyager. »


Catégorie humour fantastique

1.Lucas ou le feu de la vie (Salman Rushdie), conte fantastique oriental, un peu comme un Tahar Ben Jeloun qui mélangerait Alice au pays des merveilles, Mario Bros, le seigneur des anneaux et Retour vers le futur.

Extrait : "Il était une fois, dans la ville de Kahani au pays d'Alifbay un garçon prénommé Luka qui avait deux compagnons, un ours appelé Chien et un chien appelé Ours. Chien, l'ours brun, pouvait parfois se montrer bourru et mal léché mais il dansait à la perfection ; il savait se dresser sur ses pattes arrière et danser avec grâce et subtilité la valse, la polka, la rhumba, le wah-watusi et le twist mais aussi des danses plus régionales comme le bhangra cadencé, le pirouettant ghoomar (qu'il exécutait en revêtant une jupe sertie d'éclats de verre) et les danses guerrières comme le spaw, le thang-ta ou la danse du paon originaire du sud."

2. Mortimer (Terry Pratchett) : Le maître de l'humour fantasy, je lis chaque année un roman de lui, tellement c'est bon. Si tu ne trouves pas celui-là, n'importe lequel de la série Les Annales du Disque-monde fera l'affaire, avec une préférence tout de même pour Trois soeurcières ou Les petits Dieux ou Au Guet! Le tome Mortimer met en scène le personnage le plus important de la série : la Mort, qu'on peut voir à l’œuvre, mais aussi cuisiner ou danser à la queu-leu-leu quand il a bu un coup de trop (car oui, la mort est un personnage masculin).

Extrait : "UN QUOI ? s'étonna la Mort, assis derrière son bureau ouvragé ; ses mains tournaient et retournaient son coupe-papier en forme de faux.
- Un après-midi de congé", répéta l'apprenti.
La pièce parut soudain vaste à en étouffer, et lui complètement à découvert au milieu d'un tapis d'à peu près les dimensions d'un champ.
"MAIS POURQUOI ? demanda la Mort. CA N'EST PAS POUR ALLER A L'ENTERREMENT DE TA GRAND-MERE, ajouta-t-il. JE LE SAURAIS.
- J'veux seulement, vous comprenez, sortir et voir des gens, dit le jeune homme qui essayait de faire céder ce regard bleu impassible.
- MAIS TU EN VOIS TOUS LES JOURS, DES GENS, objecta la Mort.
- Oui, je sais, seulement... ben, jamais pour très longtemps. J'veux dire, j'aimerais bien en rencontrer avec une espérance de vie qui dépasse les quelques minutes, monsieur", ajouta-t-il. "

Fini de rire : catégorie français contemporain

1. Limonov (Emmanuel Carrère) : L'auteur nous raconte et analyse la folle vie d'Edouard Limonov, poète délinquant à Kharkov, clochard homo à New York, valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan, écrivain miséreux à Paris, putschiste à Moscou, soldat pro-serbe en Bosnie, fondateur du Parti national-bolchevique, puis militant démocrate anti-Poutine et dissident russe sulfureux TRES controversé (il est fasciste, Soljenitsyne le voit comme « un petit insecte qui écrit de la pornographie »). J'ai trouvé ce livre profondément humain, dans le sens où il refuse toute idée de sociétés ou d'individus "simples". Les gens, les sociétés, les situations ne sont jamais simples, elles sont complexes voire carrément paradoxales et puis surtout mouvantes et évolutives. Le deuxième intérêt c'est que l'histoire de Limonov est complètement liée aux rebondissements politiques de la deuxième moitié du XXème Siècle (le bloc de l'Est et les Balkans) et que c'est passionnant, surtout pour les évènements dont nous sommes contemporains, de voir que nos souvenirs (issus de nos médias de l'époque) ne sont qu'une mini facette et l'avis purement occidental de la question. J'ai commencé le bouquin en me disant "c'est quoi ce récit bizarre?" et je l'ai terminé les larmes aux yeux en me disant "c'est génial!"

Extrait : "Plus je le lisais, plus je me sentais taillé dans une étoffe terne et médiocre, voué à tenir dans le monde un rôle de figurant, et de figurant amer, envieux, de figurant qui rêve des premiers rôles en sachant bien qu'il ne les aura jamais parce qu'il manque de charisme, de générosité, de courage, de tout sauf de l'affreuse lucidité des ratés."


2. Microfictions (Régis Jauffret) : 500 histoires très brèves, loufoques, impitoyables, cruelles, choquante. 500 joyaux finement taillés au scalpel et sertis dans un index alphabétique. Pour moi c'est une prouesse littéraire incroyable ! Tu peux ouvrir ce pavé n'importe où, n'importe quelle page est aussi fulgurante qu'une gifle. Un véritable coup de force. Et chaque microfiction tient sur une page et demie seulement.

Extrait :  « Je connais la misère, et la respecte. Le spectacle de la pauvreté est sans charme. Il peut atteindre le moral des plus fragiles d’entre nous. Mais nous devons l’endurer avec dignité. C’est notre devoir de riches. »

Si vous avez un peu de temps en attendant la rentrée littéraire...

Posté par caropoukontli à 12:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
26 mars 2013

Bonnes résolutions 2012, les résultats...

Voici une petite analyse de ma piètre performance de l’année dernière. Comme on pouvait sans douter, je n’ai pas réussi à lire l’ensemble de ce que j’avais prévu. Par contre, j’ai lu d’autres choses… Ok, je me rappelle que c’était justement ce que je cherchais à éviter. Bon, je vous laisse juges de cette affaire.

 Pour rappel : il s’agissait d’une liste reprenant les livres que j’avais honte de n’avoir pas lu.

 (là, je viens de manquer de vous coller la recette de la tarte al’djote, mais ça n’a rien à voir alors j’ai annulé)

 

  1. Charlotte Brontë (Jane Eyre) : Lu !
  2. Dostoïevsky (les frères Karamazov) : pas lu
  3. Tolstoï (Anna Karenine) : en cours
  4. Werber (Les fourmis) : Lu !
  5. Graham Green (Les comédiens) : Lu !
  6. Victor Hugo (Tome 3 de Les Misérables) : pas lu
  7. Stendhal (Le rouge et le noir) : pas lu
  8. Charles Dickens (Oliver Twist) : pas lu
  9. Gabriel Gracia Marquès (Cent ans de solitude) : pas lu
  10. Houellebecq (Les particules élémentaires) : en cours
  11. Nietzche (Ainsi parlait Zarathushtra) : Lu en partie
  12. William Faulkner (Le bruit et la fureur) : pas lu
  13. Jean Cocteau (Les enfants terribles) : pas lu
  14. Virginia Woolf  (Mrs. Dalloway) : pas lu
  15. Salinger (l’attrape-cœur) : pas lu
  16. Françoise Sagan (Bonjour tristesse) : Lu !
  17. J. Austen (Orgueil et préjugés) : pas lu
  18. Emily Brontë (Les Hauts de Hurlevent) : pas lu

 

Me voilà donc avec une moyenne de 5,5 / 18, c'est-à-dire +/- 30% des objectifs atteints…

 On peut cependant admettre que 18 bouquins sur 12 mois, ce n’était pas infaisable mais c’était ambitieux, compte tenu du fait que j’allais forcément être soumise à la tentation de lire plein d’autres trucs. Pour me rattraper, ces autres trucs, quels sont-ils ? (entre-autres, j’ai la mémoire qui flanche)

  1. Je m’en vais (Jean Echenoz)
  2. Microfictions (Régis Jauffrey)
  3. Retour à Twisted River (John Irving)
  4. Quand le requin dort (Milena Angus)
  5. Les chaussures italiennes (Henning Mankell)
  6. Le poids du papillon (Erri De Luca)
  7. Homo erectus (Tonino Benaquista)
  8. Le bataillon des bronzes (Marie-Ève Stenuit)
  9. Les immortelles (Makenzy Orcel)
  10. Mascarade (Terry Pratchet)
  11. La vie extrordinaire des gens ordinaires (Fabrice Colin)
  12. Le sanglot de l’homme noir (Mabankou)
  13. Le dindon (Feydeau)

 Alors pour me faire pardonner, je vous donnerai bientôt un petit avis de lecture sur quelques titres. Et je peux vous dire aussi que mes bonnes résolutions 2013 sont à 70% les mêmes qu'en 2012!

Posté par caropoukontli à 11:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
16 janvier 2013

Bonne année 2013 !

485972_471140119588382_1365241747_n

Vous pouvez voir nos quelques photos de Saint-Nicolas / Noël / Nouvel-an ici :

http://caroblog2.canalblog.com/albums/hiver_2012_2013/index.html

Posté par caropoukontli à 22:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 novembre 2012

Vignobles gothiques

En ce week-end de Toussaint, de Guédés ou d’Halloween, c’est selon, nous avons eu la chance de découvrir la ville de Cognac, baignée par la Charente et enchâssée parmi ses vignes. Les architectures gothiques couvertes de Torula, ce champignon noir qui se nourrit des émanations du Cognac, les araignées qui protègent les chais des insectes xylophages, les alambiques d’alchimistes, les couleurs automnales et les ceps tordus par le vent composent un paysage qui n'aurait pas déplu à un certain Tim Burton.

IMG_5850

IMG_5839

IMG_5846

IMG_5849

IMG_5844 

IMG_5842

 

verre-cognac Cognac_Otard_06_420

 

Chateau-de-Cognac-Cognac-Baron-Otard

elabo_vieillissement_07 product_image

alambic

IMG_5857

IMG_5858

Cognac-OTARD Cognac-verre

IMG_5859

IMG_5851

IMG_5852

 

IMG_5841-001

3-la-part-des-anges Chateau-de-Cognac-Cognac-Baron-Otard_visonneusemoyen

Torula-compniacensis-Richon

 Suzy

salle renaissance

 

 

Happy halloween !!!

IMG_5839-001

 

 

 

 

 

 

Posté par caropoukontli à 15:53 - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 avril 2012

Une nuit dans les arbres

IMG_0237

IMG_0169

IMG_0172

IMG_0177

IMG_0178 IMG_0176

IMG_0195

IMG_0197 IMG_0198

IMG_0216

IMG_0207 IMG_0222

IMG_0226 IMG_0218

IMG_0232

Pour ceux que ça intéresse : http://www.parcdelabelle.com/

Posté par caropoukontli à 23:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
17 février 2012

Fabrication de marionnettes

Le chantier auquel je participe pour le carnaval de Poitiers touche à sa fin.

En avant première, voici donc les quatre géants (pas encore finis : un clown polaire, un homme-caribou, une sirène et une maman Inuit) qui défileront le jour du mardi gras.

D'ici là, encore des finitions, quelques règlages puis on va devoir apprendre à les manier!

DSCN1840DSCN1839

DSCN1841

DSCN1843

DSCN1842

DSCN1845

DSCN1849

DSCN1834

P1070969

P1070841

P1070912

Si vous voulez plus d'informations sur l'organisation du carnaval, plus de photos : http://www.poitiers-jeunes.com/

Allez aussi voir les chefs-d'oeuvres du collectif qui encadre notre chantier, ils valent vaiment la peine : http://www.lesgrandespersonnes.com/marionnettes.php

 

 

Posté par caropoukontli à 15:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2012

Culture générale

Mieux vaut tard que jamais, nous dit le vieil adage. Voici la raison pour laquelle, en ce 7 février, je vais vous faire part de mes bonnes résolutions pour 2012.

 Cette année, j’ai choisi des activités qui devraient mener à des résultats mesurables grâce à des indicateurs objectivement vérifiables (comme on dit dans le jargon). Traduction : faisons dans le concret.

 Je me suis sélectionnée une petite liste de bouquins : de ceux dont j’ai honte de dire tout haut devant tout le monde que je ne les ai pas encore lu. Ne mentez pas : cette liste de la honte, on l’a tous et toutes au fond de notre tête et on se dit « Un jour, je lirai enfin ce truc… ». Sauf  que moi j’ai dressé cette liste sur une feuille et que haha ! La voici devant vos yeux ébahis !

  1. Charlotte Brontë (Jane Eyre)
  2. Dostoïevsky (les frères Karamazov)
  3. Tolstoï (Anna Karenine)
  4. Werber (Les fourmis)
  5. Graham Green (Les comédiens)
  6. Victor Hugo (Tome 3 de Les Misérables)
  7. Stendhal (Le rouge et le noir)
  8. Charles Dickens (Oliver Twist)
  9. Gabriel Gracia Marquès (Cent ans de solitude)
  10. Houellebecq (Les particules élémentaires)
  11. Nietzche (Ainsi parlait Zarathushtra)
  12. William Faulkner (Le bruit et la fureur) 
  13. Jean Cocteau (Les enfants terribles) 
  14. Virginia Woolf  (Mrs. Dalloway)
  15. Salinger (l’attrape-cœur)
  16. Françoise Sagan (Bonjour tristesse)
  17. J. Austen (Orgueil et préjugés)
  18. Emily Brontë (Les Hauts de Hurlevent)

 

Même qu’en vrai, j’ai déjà eu le temps de finir Jane Eyre et de commencer Houellebecq ! Car si on est effectivement le 7 février quand je regarde le calendrier, j’avais en vérité déjà rédigé cette liste fin décembre (la triche !).

Comme vous pouvez le constater, dedans il y a de tout, même si j’accuse surtout des lacunes en Russes et en Anglais.  Par contre, j’espère que 18 ouvrages, ce n’est pas trop. En plus, l’idée n’est pas de ne lire que ça en 2012, mais plutôt de réussir à caser ça au milieu du contemporain… et donc forcément « à la place » de certains livres contemporains mais pas uniquement…

DSCN1719


Et vous, avouez, c’est quoi votre liste de lecture de la honte ?

Ça me donnera des idées pour 2013 (en plus de ceux que je n’aurai finalement pas réussi à lire cette année…). Puis, entre cancres de la littérature classiques, on pourra se serrer les coudes, se sentir moins seuls, tout ça… Et partager des conseils littéraire avisés, genre « Laisse tomber Bovary, c’est trop naze… »

D’ailleurs, je n’y tiens pas et je commence : Jane Eyre, c’est super à condition de lire en diagonale* les atermoiements de la narratrices devant la campagne anglaise (ses vallons, ses moutons...) qui n’en finit pas de changer de teintes en fonction de l’heure du jour, des saisons et aussi de l’état d’esprit de l’héroïne.

*Si si, on a le droit de faire ça, même Daniel Pennac soutient cette façon de lire dans « Comme un roman ».

 A vous !

Posté par caropoukontli à 13:29 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
31 janvier 2012

Episode 3 : suite et fin

Bon...

J'avoue que je n'ai plus d'inspiration au sujet de ce merveilleux week-end.

sept-nov 2011 133-1

Alors j'aime autant vous dire au revoir et à bientôt.

DSCN1704

sept-nov 2011 141

(et puis c'est pas comme si on s'était pas déjà revu 3 fois depuis!)

sept-nov 2011 129-1

Album photos à consulter dans la colonne de droite pour les fanatiques

DSCN1800

Posté par caropoukontli à 10:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]